L'hôpital ouvre ses portes à la danse

Pendant deux ans, un atelier chorégraphique a été proposé aux patients du centre de rééducation de Coubert (77).

La majorité des personnes était cérébro-lésées et en stage de ré-insertion. Une partie de leur stage comprennait des pratiques artistiques et parmi celles-ci, une rencontre avec la danse, non pas dans ses aspects techniques, virtuoses, mais plutôt dans une approche de sa dimension sensible, poétique.

Il faut considérer que la danse est un art de la sensation (du passage et de la transition) qui s'attache à inscrire le geste dans l'espace et le temps et que seul compte, notre implication d'interprète et la qualité du mouvement produit.

Ce travail peut se réaliser dans une économie de moyens, de déplacements, d'énergie, mais au travers d'un investissement poétique, individuel et collectif certain. Et dans ce cadre-là, la danse appartient à tout le monde, y compris à ceux qui souffrent de handicaps.

L'objectif de cet atelier est pour les responsables de ces stages à l'hôpital, de permettre aux stagiaires de retrouver confiance en eux, de reconstruire une relation à leur corps, aux autres, de développer l'expression de chacun.

Cet atelier artistique propose de vivre un processus de création sur une durée condensée et, bien entendu, adapté aux possibilités de chacun. En quelques séances, nous traversons des phases d'exploration et de recherche de matériaux chorégraphiques, puis de construction et de mise en espace de ceux-ci. Enfin, un temps de prÈsentation du travail est organisÈ dans un objectif de valorisation et de plaisir des participants.
Dans une perspective d'autonomie, ils participent de façon extrêmement active à l'invention des mouvements, et collectivement à l'élaboration de la chorégraphie. Les propositions qui mettent en jeu le champ des perceptions corporelles dans un cheminement symbolique, sensible et artistique, accompagnent leur processus de ré-insertion. Le contenu des séances est élaboré en dialogue avec les personnes des équipes thérapeutiques qui sont porteuses de ce projet .

Cet atelier est proposé et vécu comme un pari ludique, poétique et créatif, il est tentavec ceux qui le souhaitent, et au fur et à mesure des séances, le bouche à oreille fait de nouveaux adeptes...

Ce projet s'inscrit dans le dispositif national Culture à l'Hôpital initié par Le Ministère de la Culture et dont l'objectif est d'inciter, acteurs culturels et responsables d'établissement de santé à construire ensemble, une politique culturelle inscrite dans le projet d'établissement de chaque hôpital.